Regard

ogafarg.gif

 

Être seul,

la douceur d’une pensée,

cette fleur abîmée,

la force d’une impatience,

un certain désespoir,

mais le petit homme s’allumait.

Un souvenir d’une photo,

ces mouvements de toi,

jeune femme qui traverse,

le boulevard St Germain

des roses à la main.

Un chapeau sur sa tête,

imprudent passager,

l’harmonie de cette fontaine,

sous ce soleil froid,

visitant ce quartier gai.

Une autre de son allure,

en parcours d’une marche,

un mouvement vers l’azur,

funeste veste,

une fenêtre sur le petit parc,

des ondes répartis,

vers le miroir d’une femme,


sur son chemin. 

Les commentaires sont fermés.